I do exist, I do love, I do survive – between love and nothingness…

“I do exist, I do love…”

my virtual playground

je viens de relire un livre de poèmes d’Anna de Noailles… ombres et lumières, tendresse et désespoir, amour et désamour… sa poésie n’est pas un genre littéraire, mais plutôt l’expérience de sa vie intime – dense et précise, avec son intuition aveuglante sur la fragilité et les limites de notre existence… les poètes sont les seuls voyageurs-pèlerins parmi les galaxies et leurs poèmes sont immortels… chère Anna, quel courage et quelle détermination à regarder la vie et la mort en face, à réveiller les étoiles avant l’aube pour combler le néant du cœur avec les premiers rayons de soleil… la poésie aura été ta seule raison de vivre, plus précieuse que toute chose et toute personne… tu me rappelles que je vis dans une réalité quotidienne qui m’échappe souvent, d’où je m’exile ailleurs comme une naufragée sur l’île de l’éternel printemps où les fleurs repoussent sur les champs de lave……

View original post 337 more words

Advertisements

10 thoughts on “I do exist, I do love, I do survive – between love and nothingness…

  1. Christine, I think you will really enjoy her posts. I hope to one day to get over to the town she lives in. It is about two hours from me. 🙂 xxx

    1. How kind and I thank you. A message from my son over there is the first I heard of it. I shut off my computer early last night and read for awhile. I live in a small village about an hour from the border to Spain so all is quiet here. Thanks again!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s